REVUES | Communications Maximums

Généralement les lingeries sont créées dans des tissus fragiles comme le satin, il faudra être prudent pour les préserver le plus longtemps possible. Voici nos conseils pour conserver et maintenir les sous-vêtements fins.

Ordinairement fabriquée avec des fils délicats, les dessous sont dégradables. Il est par conséquent impératif d’en prendre grand soin afin de la préserver le plus longtemps possible et de toute manière, référez-vous aux indications de nettoyage inscrits sur les étiquettes.

Pour un entretien consciencieux

Pour des sous-vêtements fins, le nettoyage manuel est optimal car il empêche aux nuances de décolorer. En revanche, veillez à ne surtout pas faire humidifier vos sous-vêtements pour réduire le dégorgement des teintes. Bien répandre le nettoyant avant d’immerger vos dessous fins dans l’eau afin d’empêcher la décoloration de votre bonneterie fine. De également n’appliquez jamais d’eau de javel sur la lingerie blanche. Ça aurait surtout tendance à la jaunir. Préférez un nettoyant approprié à la couleur de votre linge. Il y a par exemple des lessives contenant des agents de blanchiment visuel parfaits pour le trousseau clair pourtant ces substances font disparaître les couleurs. De toute manière, prohibez un nettoiement en blanchisserie.

Le blanchissage en machine est possible mais en l’occurrence à basse chaleur : 20 degrés avec une centrifugation de 5 16 tours par minute maximum. Un lavage trop réchauffant pourrait rapetisser votre lingerie définitivement. N’oubliez pas de cloisonner le noir, le blanc et les teintes pour garder l’éclat des dessous plus tardivement. Pensez aussi que la dentelle ne passe pas en machine.

Préférez un séchage doux à l’air libre plutôt qu’au séchoir ou sur le chauffage électrique. Une fois sèche, aménagez votre bonneterie dans un tiroir loin de la lumière de la luminosité. Déposez vos sous-vêtements dans un petit sac de nettoyage pour éviter qu’ils ne s’endommagent sur le tambour du lave-linge et les autres habits.

Remisez vos dessous vraiment isolément du reste de la penderie de préférence dans du papier de satin. Si vous la conservez dans un meuble envisagez de le revêtir de papier ou fait de tissu pour d’esquiver que la boiserie abîme des mailles de les sous-vêtements.